Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 14:01

 

Si la majeure partie des opérations de sauvetage en mer se déroulent de jour et, quoiqu'on en pense, par beau temps et belle mer, il arrive que nous intervenions de nuit.

C'est pourquoi, après un entrainement à la nav

igation de nuit il y a 15 jours, nos sauveteurs ont "remis le paquet" samedi soir, sur un thème réaliste: accident à bord d'un voilier avec à la clé une évacuation et un remorquage. Le tout encadré Par le CROSS Jobourg, notre autorité opérationnelle, et avec le concours du sémaphore de Carteret.

 

Partis vers 22h15 de Bretteville sur Ay à bord de son voilier, le"SOROLA", Fred et son mousse d'un soir, Thomas, se sont éloignés de quelques encablures, puis ont appelé le CROSS Jobourg via le sémaphore de Carteret,  pour signaler que le skipper avait fait une mauvaise chute et s'était blessé.

Aussitôt les événement  signalés à 22h45  , le CROSS a mis en oeuvre la SNS 5052.

Après les éléments pris et une navigation que la nuit complique, notamment dans les "champs de mines" que représentent les bouées de casiers et autres perches de filets, les sauveteurs  (Thierry, Fabrice, Cyril, Vincent et Ludovic) ont réussi à rejoindre le voilier vers 23h45.

Première mission: mettre en panne le voilier

Deuxième mission: faire le bilan de la victime, se mettre en relation avec le CROSS pour transmettre celui-ci et prendre les ordres auprès du médecin.

Troisème mission: immobiliser la victime et la sécuriser

dernière mission: rapatrier voilier (sous remorque) et victime vers St Germain sur Ay

 

Tous les objectifs de l'exercice ont été réussis et nos sauveteurs ont touché terre, fatigués mais contents vers 02h00 du matin. 

Ils ont même été au-delà, puis qu'ils ont permis de répondre à une question technique de Jobourg: est-ce que le radar du CROSS et son système de traitement numérique est-il capable de de détecter une balise de détresse de type SART (Search and Rescue Transponder")? La réponse est affirmaive, nous avions mis en oeuvre la nôtre (donnée il y a plusieurs mois par la société I.N.S), et 12 jolis petits points sont apparus sur le radar.

 

viewLes 12 points de la balise SART founie à la station par I.N.S

Le point le plus nord est celui du volier

Partager cet article

Repost 0
snsm-stgermainsuray - dans exercices
commenter cet article

commentaires